Elke Sleurs cède la place à Anneleen Van Bossuyt à Gand Auteur: A.Fr. (avec Belga)

AP
dim. 28/01/2018 - 13:54 A.Fr. (avec Belga) L’ancienne Secrétaire d’Etat Elke Sleurs (photo, à dr.) a annoncé ce dimanche, lors de la réception de Nouvel An de la N-VA à Gand, qu’elle renonçait à tirer la liste de son parti aux élections communales d’octobre prochain. C’est l’eurodéputée Anneleen Van Bossuyt (photo, à g.) qui sera tête de liste et donc candidate-bourgmestre à Gand (Flandre orientale). Reste à voir à quelle place aura droit le président de la Chambre Siegfried Bracke sur cette liste N-VA gantoise.
Belga

La formation de la liste N-VA en vue des élections communales d’octobre à Gand connait des difficultés. Le parti a même engagé un médiateur, pour tenter de résorber le différend entre les figures fortes gantoise que sont l’ex-Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances et la Lutte contre la pauvreté, Elke Sleurs, et le président de la Chambre des députés de Belgique, l’ancien journaliste Siegfried Bracke.

Pour rappel, Elke Sleurs (photo) avait démissionné du gouvernement fédéral en 2017 pour se concentrer sur la ville de Gand, où elle devait emmener les troupes N-VA aux élections communales. Mais elle ne voulait pas de Siegfried Bracke pour pousser la liste. Elle ne lui avait donné que l'avant-dernière place, ce que Bracke n'avait pas apprécié. Il avait même déclaré penser à se retirer totalement de la politique.

AP

Ce dimanche, lors de la réception de Nouvel An du parti nationaliste flamand à Gand, Elke Sleurs annonçait sa décision d’abandonner la course au mayorat gantois et de se retirer comme tête de liste de la N-VA, au profit d’Anneleen Van Bossuyt (38 ans, photo), eurodéputée originaire de Melle, mais qui a déménagé à Gand.

"Cela a été une décision difficile. Je ne vais pas cacher que c'est très dur pour moi", a déclaré Elke Sleurs, au bord des larmes par moments. "La politique est une affaire de personnes et de personnages et, parfois, ceux-ci entrent en conflit", a-t-elle poursuivi. "Gand a besoin d'un vent nouveau et d’un nouveau visage, et Anneleen peut incarner cela", concluait Elke Sleurs qui perd donc sa place de numéro 1 sur la liste.

Belga

Anneleen Van Bossuyt affirme vouloir laisser les choses se poser avant de décider, notamment, quelle place proposer sur la liste à Siegfried Bracke (photo).

Quant à Bart De Wever, président de la N-VA, il reconnait que son parti traverse une période difficile à Gand et qualifie Van Bossuyt de "changement pour l’avenir".


Déjà paru: