De Wever déplore les dissensions au sein de la N-VA à Gand Auteur: Eric Steffens

lun. 25/12/2017 - 11:31 Eric Steffens "Les dissensions sur la composition de la liste de la N-VA en vue des prochaines élections communales à Gand ne sont pas bonnes pour le parti", a déclaré le président de la N-VA Bart De Wever, ce lundi lors de l’émission "De ochtend" (VRT). Ces dernières semaines, un conflit ouvert a éclaté à Gand entre Elke Sleurs, tête de liste et le président de la Chambre Siegfried Bracke, au sujet de la place de ce dernier sur cette liste.

On a appris ces dernières semaines qu’Elke Sleurs, la tête de liste n’avait proposé que l’avant dernière place à Siegfried Bracke sur la liste N-VA à Gand. Or, le président de la Chambre n’a pas accepté cette proposition et a même exprimé des doutes sur l’intérêt qu’il pouvait encore avoir à se présenter aux élections communales à Gand.

Ce conflit est apparu ouvertement dans les médias ce qui n’est pas l’habitude à la N-VA.

"Actuellement nous traversons une période difficile à Gand, tout le monde le voit et le fait que ce soit de notoriété publique n’est pas une bonne chose pour nous" a réagit Bart De Wever. "Il est dommage d’être confronté à de tels problèmes si peu de temps avant les élections. C’est un problème interne et je regrette qu’il ait été étalé sur la place publique."

De Wever ne veut pas faire de déclarations publiques sur des solutions possibles pour la composition de la liste à Gand. "Dès que nous pourrons tourner la page et confectionner la liste la plus forte possible pour Gand, nous pourrons enfin nous intéresser à l’essentiel. A savoir, la campagne électorale. Je pense qu'à Gand nous avons des arguments contre la coalition au pouvoir.

"Le problème des squatteurs, la politique beaucoup trop permissive, la politique de mobilité. Je ne suis pas un homme politique gantois, je ne vais donc pas le faire à leur place mais je pense qu’il y a assez de matière à débat".