Certains ministres flamands répondent trop lentement aux questions Auteur: Aubry Touriel

Belga
mer. 06/12/2017 - 10:54 Aubry Touriel Le président du Parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), demande au ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) que tous les ministres répondent à temps aux questions parlementaires. Les ministres Ben Weyts (N-VA) et Jo Vandeurzen (CD&V) sont les plus lents à répondre.

Jan Peumans (cf. photo) et Geert Bourgeois se réunissent régulièrement pour discuter du fonctionnement du Parlement flamand. À la suite de ces réunions, le président du Parlement envoie toujours une lettre au ministre-président dans laquelle on retrouve les points convenus.

L’agence de presse Belga a pu consulter la dernière lettre. Le président du Parlement flamand y demande que les ministres respectent plus souvent les délais légaux pour répondre aux questions parlementaires. Gert Bourgeois (cf. photo) doit "inciter tous les ministres, mais en particulier les ministres Weyts, et, dans une moindre mesure, Vandeurzen à respecter au maximum les délais de réponse réglementaires."

Le président du Parlement flamand confirme le contenu de cette lettre à la VRT : "Au Parlement flamand, on pose environ 7000 questions écrites par an" "Ben Weyts a de nombreuses compétences qui intéressent les gens et doit traiter de très nombreuses questions. Apparemment, il ne peut pas toujours respecter ce tempo."

Jan Peumans souligne en outre qu’en moyenne 88 % des questions parlementaires reçoivent une réponse dans les temps impartis.