Alexander De Croo remet en question l’impôt sur les sociétés Auteur: Aubry Touriel

dim. 03/12/2017 - 12:32 Aubry Touriel "Si la Banque Nationale indique que l’impôt sur les sociétés provoquera un trou dans le budget qui est insurmontable, nous devons alors évidemment revoir cette décision", a indiqué le ministre Alexandre De Croo (Open VLD) sur le plateau de l’émission De Zevende Dag (VRT).

Le vice-premier ministre de l’Open VLD, Alexander De Croo, veut analyser d’abord analyser l’impact budgétaire d’une diminution de l’impôt sur les sociétés avant de mettre en place cette mesure.

Il a expliqué l’objectif premier d’une telle réforme décidée lors de l’accord d’été du gouvernement : "Pourquoi voulons-nous réformer l’impôt sur les sociétés ? Parce que nous aimerions que ça ait un effet. Par exemple, cela permettrait aux entreprises de recruter plus de personnel."

L’avis de la Banque Nationale

Selon Alexander De Croo, il faut également tenir compte de l’avis de la Banque Nationale qui se prononcera mercredi : "Si la Banque Nationale indique que l’impôt sur les sociétés provoquerait un trou dans le budget qui est insurmontable, nous devons alors évidemment revoir cette décision." Avant d’ajouter : " Mais prenons également en compte les effets à long terme d’une réforme de l’impôt sur les sociétés. Je n’introduis pas une réforme sur l’impôt sur les sociétés pour ensuite dire nous l’avons réformée et tout reste comme avant. Ce n’est pas le but."