Theo Francken critique le Washington Post sur Twitter Auteur: Aubry Touriel

VRT
dim. 12/11/2017 - 11:40 Aubry Touriel Le secrétaire d’État à l’asile et à la migration, Theo Francken (N-VA), s’en est pris sévèrement au journal américain The Washington Post sur Twitter à la suite d’un article sur la Grande Mosquée de Bruxelles. Le journal l’avait qualifié d’"irréductible de l’anti-immigration".

L’article en question concerne la Grande Mosquée à Bruxelles dans lequel on aborde l'ordre de quitter le territoire délivré à son imam. Dans cet article, Theo Francken est qualifié " anti-immigratie-hardliner", d’irréductible de l’anti-immigration. Le secrétaire d’État a réagi sur Twitter en disant qu’il s’agissait d’une "diffamation" en y ajoutant le hashtag #fakenews.

"Le "journal de qualité" Washington Post m'étiquette d' "irréductible de l’anti-immigration" sans aucune justification ou argumentation. Quelle diffamation", tweete-t-il d'abord, ponctuant son tweet d'un hashtag "#fakenews".

"Je ne suis pas anti-immigration, je défends juste une AUTRE politique d'immigration, avec des règles claires et strictes, et suis à 100% contre une politique migratoire du laisser-faire et du laisser-passer. Dans notre pays, on voit tous les jours les résultats du laxisme. Et je travaille dans ce sens avec l'appui d'une vaste majorité de notre population" lance-t-il.

À la suite de la publication de ces tweets, le Washington Post a ajouté un paragraphe contenant la réaction de Theo Francken.