Ecolo, Défi et le PTB ont le vent en poupe à Bruxelles et en Wallonie Auteur: E.S. avec Belga

mar. 17/10/2017 - 11:24 E.S. avec Belga Le parti socialiste reste la première formation politique en Wallonie, talonné par le MR, ressort-il d'un sondage sur les intentions de vote publié mardi par la RTBF, La Libre, De Standaard et la VRT. Ecolo, le PTB et DéFI ont le vent en poupe, ils progressent tant en Wallonie qu'à Bruxelles.

Avec 21,5% (-10,5% par rapport aux élections fédérales de 2014), le PS conserve son leadership au sud du pays malgré l'épisode Publifin.

Les libéraux sont toutefois en embuscade avec 21,4% (-4,4%), suivis par Ecolo (18,5%) et le PTB (14,8%), qui enregistrent tous deux de nettes progressions. Les écologistes gagnent en effet 10,3% par rapport à 2014, tandis que le parti du travail peut se targuer d'une hausse de 9,3%.

Le CDH avec 8,7% (-5,3%) ne tire vraisemblablement pas de bénéfice de l'opération de son président Benoît Lutgen, qui a rompu en juin dernier son alliance avec le PS dans les entités fédérées.

La formation politique d'Olivier Maigain DéFI obtient quant à elle 5,8%, soit une hausse de 3,4%.

Le PP perd pour sa part 3,8% et se retrouve à 0,7% d'intentions de vote en Wallonie.

Le MR, premier parti à Bruxelles

A Bruxelles, le MR est la plus importante formation politique avec 20,7% des intentions de vote, en baisse de 2,4% par rapport à 2014.

Ecolo se place sur la deuxième marche du podium avec 16,7%, soit une hausse de 6,2%.

Le PS, touché par le scandale du Samusocial dans la capitale, chute pour sa part de 9,8% pour s'établir à 15,1%.

Avec 14,3%, DéFI progresse de son côté de 3,2%. Le parti amarante est suivi par le PTB, crédité de 9,7%, soit une hausse de 5,9%. Le CDH est pour sa part la sixième formation politique à Bruxelles avec 7,6% (-1,7%).

Ce sondage effectué par l’entreprise KANTAR TNS pour le compte de la VRT, la RTBF, De Standaard et La Libre Belgique a été réalisé par téléphone auprès de 1.076 Wallons ayant le droit de vote et 753 Bruxellois entre le 11 septembre et le 5 octobre. La marge d’erreur est de 3,1%.

Belga