Le bourgmestre de Mouscron assassiné dans un cimetière Auteur: E.S. avec Belga

Belga
mar. 12/09/2017 - 10:32 E.S. avec Belga Le procureur du Roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons, Christian Henry, a confirmé lundi soir la mort par égorgement du bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne, dont le corps sans vie a été retrouvé en soirée dans le cimetière de Luingne. Alfred Gadenne, le bourgmestre CDH de Mouscron ouvrait et fermait chaque jour les portails du cimetière depuis plus de 15 ans. Un petit rituel que le Luingnois rendait à la population locale. Alfred Gadenne habitait d'ailleurs à un jet de pierre de ce cimetière.

A 19h50, un inconnu a signalé par un appel téléphonique qu'une personne avait été tuée dans le cimetière de Luingne (Mouscron).

"Très rapidement, la police de Mouscron s'est rendue sur les lieux. Un corps a été retrouvé sur place", a poursuivi le procureur. "Les policiers ont également interpellé une personne dans le cimetière. Celle-ci a reconnu être l'auteur de certains faits", a assuré Christian Henry.
 

Bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne vivait à Luingne, une localité rattachée au grand Mouscron lors de la fusion des communes en 1976. Son père avait d'ailleurs été bourgmestre de Luingne durant trois décennies, si bien qu'une rue jouxtant le cimetière porte son nom.

Lundi soir, la population mouscronnoise a appris, incrédule, la mort de leur populaire bourgmestre. L'information de son décès consternait la population de cette commune, d'ordinaire tranquille, de Wallonie picarde.

Tard dans la nuit, des scellés avaient été apposés sur l'entrée du cimetière. Le bourgmestre n'aura finalement pu fermer une dernière fois le cimetière où repose une grande partie de sa famille et où il a perdu tragiquement la vie à l'âge de 71 ans.

Né en 1946, le Luingnois a tout d'abord fait carrière comme négociant en combustible. Il a ensuite secondé durant 24 ans l'ancien bourgmestre de Mouscron Jean-Pierre Detremmerie, qui a mis fin à ses jours en 2016.

Après avoir longtemps oeuvré à ses côtés en tant qu'échevin des Travaux dans la cité des Hurlus, il a accédé à son tour au mayorat en 2006 à l'âge de 60 ans, fort de 7.083 voix. Au scrutin communal suivant, en 2012, sa popularité n'avait pas été démentie. Le bourgmestre avait alors engrangé 7.035 des voix (23,44%).

L'humaniste a également été propulsé député wallon en 2009, conservant son siège jusqu'en 2014. Il a alors choisi de céder sa place à sa suppléante Mathilde Vandorpe, suite à l'introduction du décret limitant le cumul des mandats. Avec pourtant 10.885 voix de préférence aux élections régionales, son taux de pénétration n'avait toutefois pas suffi pour lui permettre de cumuler. Alfred Gadenne avait alors donné la priorité à son ancrage Mouscronnois sur ses ambitions namuroises.

Un homme très simple

Homme très populaire et très simple, Alfred Gadenne ne prenait jamais de vacances, consacrant son temps à sa ville et à son village de Luingne. Le collège communal qu'il présidait a rendu hommage à l'homme fort de l'entité en louant sa loyauté, son sens de la justice et de la gestion humaine.

"Proche de tous, Alfred laisse le souvenir d'une personne de qualité, infatigable, ne ménageant aucun effort pour que Mouscron reste, selon une expression qui lui était chère, une ville où il fait bon vivre".

Trois ans après le décès de Damien Yzerbyt suite à une terrible maladie, et un an après le suicide de Jean-Pierre Detremmerie, dans la foulée de l'affaire des finances occultes de l'Excelsior de Mouscron, c'est un autre dinosaure de la politique mouscronnoise qui disparait dans des circonstances tragiques.

Selon Notélé l’auteur aurait agi par vengeance

Dans son édition spéciale de mardi matin, la chaîne de Wallonie picarde Notélé a fait état d’une rumeur: l'auteur serait un jeune âgé de 18 ans qui aurait agi par vengeance car son papa avait été licencié par le bourgmestre voici deux ans. Cette rumeur n'a pas été confirmée par les autorités judiciaires.

Un suspect a été arrêté "car il aurait participé à certains faits", selon le parquet, et il doit être entendu dans la journée par le juge d'instruction, aidé d'un avocat.
 

De nombreuses réactions du monde politique

Belga

A Mouscron, c'est le choc. La population ne comprend pas et les politiques non plus. "Toute la Wallonie est triste", a commenté le président du CDH Benoît Lutgen, qui s’est rendu dans la nuit à Mouscron pour rendre hommage à Alfred Gadenne.

A Lille, la maire Martine Aubry (PS) a aussi salué la mémoire "d'un collègue très apprécié au sein de l'Eurométropole Lille-Tournai-Courtrai".

Le décès du bourgmestre de Mouscron Alfred Gadenne a également fait réagir les personnalités du monde politique flamand, dont Vincent Van Quickenborne, maïeur de la commune voisine de Courtrai.

L'homme politique Open VLD a rendu hommage à son homologue mouscronnois via son compte Twitter, y indiquant que sa ville est "en choc". "Alfred Gadenne était l'architecte de notre bon voisinage. Il prouvait qu'une bonne collaboration, par-delà la frontière linguistique, est possible". "Merci Alfred", ajoute finalement Vincent van Quickenborne, en français dans le texte.

"Quelle histoire horrible", a commenté de son côté le président du CD&V Wouter Beke, un qualificatif identique étant utilisé par la présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten.

Le collège communal de Mouscron se réunira mardi matin mais se donne quelques jours pour désigner le remplaçant du bourgmestre le plus populaire qu'ait connu Mouscron.