Pas de confédéralisme au menu de la prochaine campagne N-VA Auteur: A.Fr. (avec Belga)

Belga
lun. 11/09/2017 - 13:37 A.Fr. (avec Belga) L’économie, la sécurité et l’identité - et non le confédéralisme - seront les trois piliers de la prochaine campagne du parti nationaliste flamand N-VA en vue des élections communales et provinciales de 2018. "Notre destin communautaire n’est plus entre nos mains", a indiqué le président du parti, Bart De Wever, au quotidien Het Laatste Nieuws.

"Nous n'allons pas faire de cadeau à nos adversaires en misant a priori sur le confédéralisme. Nous verrons bien après les élections", indique Bart De Wever (photo). "Nous ne saurons qu'au soir des élections jusqu'à quel point nous pourrons avancer nos aspirations communautaires."

Belga

"Les trois piliers de notre campagne seront l'économie, la sécurité et l'identité. La politique de rétablissement socio-économique des gouvernements Michel et Bourgeois fonctionne. L'économie revit, les entreprises attirent des gens, les employés ont davantage de net. Nous investissons, dans des temps de terrorisme, dans une politique adulte de sûreté et de migration, symbolisée par Jan Jambon et Theo Francken. Et nous allons nous concentrer sur notre propre identité: comment voulons-nous vivre ensemble, sur base de quelles normes et valeurs, et comment concilier cela avec une migration de masse?"

"Les autres partis soufflent le chaud et le froid à ce propos. Je vais être assertif à ce sujet, sans fausse honte sur qui nous sommes", ajoute Bart De Wever.

Le bourgmestre d’Anvers, qui brigue un cinquième mandat en tant que président de la N-VA, effectue actuellement un voyage de quelques jours au Maroc, pour y visiter des projets de développement.


Déjà paru: