De Wever veut rester président de la N-VA jusqu’en 2019 Auteur: A.Fr. (avec Belga)

sam. 09/09/2017 - 17:58 A.Fr. (avec Belga) Le bourgmestre d’Anvers (photo) veut se succéder à lui-même à la présidence du parti nationaliste flamand et effectuer ainsi un cinquième mandat. Le conseil du parti lui a en effet donné l’autorisation de briguer un nouveau mandat, alors que, selon les statuts, la N-VA devrait se doter d’un nouveau président aux deux mandats. Une majorité des deux tiers au conseil est nécessaire pour obtenir une dérogation.

Bart De Wever (46 ans) a donc obtenu cette majorité au conseil et se voit autorisé à briguer un cinquième mandat. Les candidats à la présidence du parti doivent déposer leur candidature avant le 13 octobre. Le vote est prévu du 6 au 13 novembre. Les résultats du premier tour seront connus le 18 novembre.

"Notre parti est en parfaite santé, nous sommes un grand parti populaire. Avec Jan Jambon et Theo Francken, nous avons deux hommes politiques parmi les plus populaires en Flandre. Ils sont le visage d’une politique différente en matière de sécurité et de migration, que le Flamand reçoit grâce aux voix qu’il a données à la N-VA", déclarait Bart De Wever ce samedi.

VRT

"Si nous choisissons maintenant un successeur à la présidence, celui-ci sera immédiatement confronté à un double test", a souligné le bourgmestre anversois. "Et honnêtement, cela me tente encore trop de mener moi-même les campagnes électorales de 2018 et 2019."

Récemment, Bart De Wever avait encore laissé entendre qu’il ne voulait plus prolonger son mandat de président de la N-VA, mais se concentrer pleinement sur sa réélection au poste de bourgmestre d’Anvers. Les observateurs avaient alors spéculé sur sa succession et cité à plusieurs reprises le nom de Theo Francken (photo).