"Des intercommunales ne dévoilent pas le montant d’indemnités" Auteur: A.Fr. (avec Belga)

Belga
mar. 18/04/2017 - 17:16 A.Fr. (avec Belga) Des dizaines d’intercommunales refusent de fournir au gouvernement flamand les données sur les indemnités qu’elles versent à leurs mandataires, a indiqué ce mardi aux députés du Parlement flamand la ministre des Pouvoirs locaux, Liesbeth Homans (photo). Tous partis confondus, les députés ont décidé d’envoyer une lettre commune aux organismes récalcitrants, leur réclamant davantage de transparence et d’ouverture.

Dans la foulée des scandales Publifin et de sa filiale Publipart, le gouvernement flamand avait décidé en février dernier de lancer un inventaire de toutes les participations intercommunales en Flandre. La ministre des Pouvoirs locaux, Liesbeth Homans (N-VA), a identifié 206 structures, dont la majorité ont répondu volontairement aux questions de transparence, notamment en ce qui concerne les indemnités versées à leurs mandataires, a-t-elle indiqué ce mardi au Parlement flamand.

Mais dix-neuf intercommunales - dont des noms connus, comme C-Power, Interwaas et Microsoft Innovation Center Vlaanderen - n'ont donné aucune suite à la demande de la ministre.

Vingt-cinq autres ont répondu, mais en invoquant la loi sur les sociétés, qui ne les contraint pas, selon elles, à fournir des informations au gouvernement flamand. Il s'agit notamment d'Aquafin, Elia et Fluxys, des acteurs importants en matière de fourniture de services de base.

Tous les partis représentés au sein du Parlement flamand ont convenu ce mardi d'adresser un courrier aux intercommunales récalcitrantes - dirigées par des mandataires issus de ces mêmes partis - pour leur réclamer davantage de transparence et d’ouverture.


Déjà paru: