Le prince Amedeo réintègre l'ordre de succession au trône Auteur: Eric Steffens avec Belga

Belga
mer. 25/11/2015 - 12:07 Eric Steffens avec Belga Le prince Amedeo, le fils aîné de la princesse Astrid et du prince Lorenz, réintègre l'ordre de succession au trône de Belgique, à la suite de la publication d'un arrêté royal mardi, rapportent La Libre Belgique et Le Soir.

Le prince Amedeo s'était marié le 5 juillet 2014, à Rome, avec Lili Rosbosch. "Formellement, le mariage a eu lieu sans que les futurs époux n'aient demandé explicitement au roi Philippe son consentement". Ce faisant, et en vertu de l'article 85 de la Constitution, Amedeo avait été "déchu de ses droits à la couronne".

Mais le Roi a finalement donné ce mardi son consentement avec effet rétroactif.

Un arrêté royal en ce sens, contresigné par le Premier ministre Charles Michel (MR) et le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), a été publié mardi au Moniteur belge".

Amedeo récupère donc sa sixième place dans l'ordre de succession au trône.

Belga

Limiter le nombre de princes et de princesses

L'arrêté prévoit en outre que seuls "les princes et princesses, enfants et petits-enfants, issus de la descendance directe du Roi ainsi que les princes et les princesses, enfants et petits-enfants, issus de la descendance directe du prince héritier ou de la princesse héritière" porteront encore le titre de "princes ou princesses de Belgique".

Des exceptions sont toutefois prévues: les princes et princesses qui sont déjà "de Belgique" conservent ce titre.

"Il est souhaitable qu'en outre les princes et princesses de Belgique portant actuellement ce titre, le gardent", détaille l'arrêté royal. Si les enfants d’Astrid et Laurent peuvent conserver le titre "de Belgique", il n’en ira pas de même pour les éventuels petits-enfants d’Astrid et Laurent.

Il est indiqué de limiter l'accroissement du nombre des porteurs du titre de prince ou de princesse de Belgique à travers les branches collatérales de la famille royale", ajoute-t-on.