La Nouvelle-Zélande se souvient, à la Porte de Menin Auteur: A.Fr. (avec Belga)

jeu. 12/10/2017 - 13:13 A.Fr. (avec Belga) La Nouvelle-Zélande a rendu hommage à ses soldats tombés pendant la Première Guerre mondiale en Flandre, au cours d’une cérémonie qui avait lieu ce mercredi soir à la Porte de Menin, à Ypres (Flandre occidentale). Des centaines d’invités et de curieux ont observé la cérémonie, qui s’est déroulée avant le traditionnel Last Post et comprenait des danseurs maoris (photo).
VRT

Ce jeudi, cela fait exactement 100 ans que les Néo-Zélandais ont connu le jour le plus noir de leur histoire, avec la perte de 960 soldats dans la bataille de Passchendaele. Le pays a un lien singulier avec la région du Westhoek: proportionnellement, c'est dans ses rangs que les plus grosses pertes ont été enregistrées durant la Grande Guerre.

Environ 10% de la population, soit quelque 100.000 Néo-Zélandais, avaient fait le trajet vers l'Europe pour combattre. Un cinquième d'entre eux n'a jamais revu la Nouvelle-Zélande, et 60% ont été touchés.

Belga

La cérémonie de mercredi soir a débuté avec des projections sur les fortifications d'Ypres, et l'illumination d'un Maori Waka, une pirogue traditionnelle. Sur la terre ferme, un haka a été réalisé avant et après le Last Post (photo), qui a été accompagné par le musicien Dave Dobbyn.

D'autres cérémonies étaient prévues ce jeudi, notamment au cimetière militaire de Tyne Cot à Zonnebeke (photo), en présence du prince William et de la princesse Astrid. Plus de 500 Néo-Zélandais y sont enterrés, et 1.166 noms néo-zélandais y figurent sur le Memorial Wall. Un passage par le Buttes New British Cemetery est également prévu.