Telenet reprend entièrement De Vijver Media Auteur: A.Fr. (avec Belga)

mer. 07/03/2018 - 11:43 A.Fr. (avec Belga) Le fournisseur d'accès à Internet haut-débit câblé de Belgique devient propriétaire à part entière des chaînes de télévision commerciales flamandes Vier, Vij et Zes, ainsi que de la société de production Woestijnvis. L’opérateur télécom Telenet reprend ainsi la totalité de De Vijver Media, dont il possédait déjà la moitié des actions depuis 2014.

Les actionnaires Mediahuis SA, ainsi que Wouter Vandenhaute et Erik Watté, vendront leurs parts respectives de 30 et 20% à Telenet, qui deviendra ainsi l'unique actionnaire. Le prix de la transaction n'a pas été communiqué.

"En tant que propriétaire de trois chaînes et d'une maison de production, Telenet pourra répondre encore mieux et plus rapidement aux innovations en termes d'expérience télévisuelle ou de publicité", explique l’opérateur Telenet.

Par ailleurs, le groupe de presse Mediahuis et SBS Belgium - maison-mère des chaînes Vier, Vijs et Zes - créent une régie publicitaire par le biais d'une joint-venture, qui proposera aux partenaires commerciaux des solutions de vidéo en ligne ainsi qu'une offre cross-médiale.

Les transactions sont maintenant notifiées aux autorités compétentes en matière de concurrence, pour approbation.

"Telenet a maintenant toute la chaîne de production en main"

Belga

D’après le journaliste économique Steven Rombaut (VRT), la reprise de De Vijver Media par Telenet s’inscrit dans un mouvement plus large de consolidation qui se fait sentir dans le secteur des médias. Ce dernier tente actuellement de s’armer contre la pression de grands annonceurs, qui ont accru leurs publicités sur les réseaux sociaux. Le marché du "streaming" (avec Netflix et Amazon) représente aussi une concurrence pour les chaînes de télévision classiques.

Rombaut rappelle la décision du groupe De Persgroep - en octobre 2017 - de racheter son concurrent Roularta et de devenir actionnaire à 100% de Medialaan, l’entreprise qui détient VTM, Q2 et Q-music. Les entreprises Medialaan et De Persgroep sont actuellement en phase d’intégration.

Ce mouvement de consolidation signifie cependant qu’un petit nombre d’acteurs acquièrent une influence accrue dans le domaine des médias et pourrait, à terme, mettre en péril la diversité dans le secteur des médias.


Déjà paru: