Le groupe Beckaert souffre d'une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée Auteur: E.S. avec Belga

mer. 28/02/2018 - 17:16 E.S. avec Belga Le spécialiste des produits tréfilés Bekaert a du mal à trouver le personnel dont il a besoin en Flandre occidentale, a fait savoir son président Bert De Graeve en marge de la présentation des résultats annuels. "Cela pèse sur le climat d'investissement dans la région", selon lui.
Belga

Avec son usine d'envergure à Zwevegem, Bekaert est un important acteur industriel dans cette zone géographique. Entre 30 et 35 postes de techniciens de maintenance et d'opérateurs sont actuellement à pourvoir. "Nous tentons de recruter via différents canaux, comme des 'job days' ou divers événements, mais trouver du personnel qualifié est un gros problème pour nous", a affirmé un porte-parole.

Bekaert n'est pas le seul à rechercher du personnel technique. D'autres entreprises sont dans le même cas, comme TVH, Unilin et Balta. Les PME sont également concernées par la problématique. Une partie de ces travailleurs est trouvée de l'autre côté de la frontière française.

Le manque de main-d'œuvre pèse sur le climat d'investissement, selon M. De Graeve. "C'est une pression qui devient critique. A un moment donné, l'entreprise devra décider de ne pas investir."