Un quart des personnes handicapées vivent dans l’indigence Auteur: A.Fr. (avec Belga)

Belga
lun. 04/12/2017 - 11:19 A.Fr. (avec Belga) Si l’on en croit la dernière étude en date du service public fédéral Economie, les personnes souffrant d’un handicap risquent davantage de sombrer dans la pauvreté. Un quart d’entre elles ont d’ailleurs un revenu se situant sous le seuil de pauvreté, et 10% d’entre elles ne disposent pas de revenus suffisants que pour payer leurs besoins élémentaires.

Selon l’étude du service public fédéral, 25% des personnes souffrant d’un handicap perçoivent un revenu qui se situe sous le seuil de pauvreté européen. Soit sous 1.115 euros pour une personne isolée et 2.341 euros pour une personne ayant à charge une famille avec deux enfants. Parmi les personnes qui n’ont pas de handicap, seules 15% vivent dans l’indigence.

Belga

Environ 11% des personnes souffrant d’un handicap avouent aussi ne pas pouvoir payer des nécessités de base, comme un logement chauffé ou des dépenses inattendues. C’est le double de la proportion pour le reste de la population en Belgique.

Une proportion importante de personnes handicapées sont également locataires plutôt que propriétaires d’un logement. Ainsi, 40% d’entre elles louent un logement et 60% sont propriétaires, alors qu’en Belgique 73% de la population est propriétaire de son logement.