Nous passons à l’heure d’hiver cette nuit Auteur: A.Fr. (avec Belga)

ANP
sam. 28/10/2017 - 17:42 A.Fr. (avec Belga) La Belgique, comme les autres pays membres de l’Union européenne notamment, passera dans la nuit de samedi à dimanche à l’heure d’hiver. Concrètement, cela signifie que dimanche 29 octobre à 3h du matin il faudra reculer nos montres d’une heure. Il ne sera alors plus que 2h, et nous aurons ainsi droit à une heure de sommeil en plus. Une mesure instaurée il y a plus de 40 ans, pour permettre de réaliser des économies d’énergie. L’heure d’hiver sera effective jusqu’au week-end du 24 mars prochain.

Le changement d'heure a été instauré dans les années 1970 dans le but de limiter la consommation d'éclairage artificiel et donc réaliser des économies d'énergie. En effet, avec le changement d’heure, nous bénéficions en hiver d'une heure de luminosité supplémentaire en début de journée. Les matinées sont donc plus ensoleillés bien que la nuit tombe plus vite.

PhotoNews

En Belgique, depuis 1996, ce changement d'heure s'applique à 3h00 du matin, parce que cela correspond à la période d'activité économique la plus faible. En Europe, ce changement d'heure est harmonisé, depuis 1998, pour l'ensemble des Etats membres de l’Union, afin de faciliter la communication et les transports.

Néanmoins, tous les pays ne sont pas concernés par ce changement d'heure: la Russie, l'Iran et l'Egypte, par exemple, ont abandonné cette pratique, tout comme la Turquie qui y a renoncé l'année passée.

Influence sur les opérations bancaires

Belga

Le passage à l’heure d’hiver influence aussi les services de paiement, dans une certaine mesure. Certaines banques actives en Belgique bloquent en effet les paiements électroniques ou les distributeurs automatiques de billets en pleine nuit, par mesure préventive.

"Certaines banques en profitent pour faire une remise à jour technique de l’informatique", explique Isabelle Marchand de Febelfin, la Fédération belge du secteur financier. "Dans certaines banques il y aura des interruptions limitées des possibilités de faire des opérations bancaires en ligne, dans d’autres pas". Le temps d’interruption varie aussi selon les banques.