Le Belge lit encore la presse, mais en version numérique Auteur: A.Fr. (avec Belga)

jeu. 12/10/2017 - 14:25 A.Fr. (avec Belga) Si l’on en croit la première étude publiée depuis deux ans par le Centre d’information sur les médias (CIM), les journaux d’information en version papier ou numérique touchent chaque jour 5.464.160 Belges, soit 56% de la population âgée de 12 ans et plus. Basé sur une nouvelle méthodologie rendant impossible toute comparaison avec les études passées, ce sondage indique donc que le Belge reste un grand consommateur d'informations. L'audience totale, qui comptabilise également les lecteurs occasionnels, s'élève même à 7,9 millions de lecteurs, soit 81% de la population.

Le CIM constate un changement dans les comportements de lecture, avec un glissement du papier vers le numérique. Si la majorité des lecteurs (58%) cumule la lecture d'une version papier et d'une version digitale complémentaire (nommée Print+ par le CIM), 19% des lecteurs s'informent désormais uniquement via le web et ne lisent que l'actualité chaude.

Belga

Enfin, 23% des lecteurs cumulent ces deux types de lecture. En Belgique francophone, Sudpresse est le média le plus lu avec une audience totale ("total brand") de 656.702 lecteurs (511.049 imprimé + et 216.482 web). Le Soir et L'Avenir suivent avec respectivement 556.443 et 539.515 lecteurs, devant la Dernière Heure (535.185), qui dispose néanmoins du site internet le plus consulté avec 222.433 lecteurs uniquement web.

La Libre Belgique et L'Echo ferment ce classement avec respectivement 301.685 et 72.003 lecteurs. En Flandre, Het Laatste Nieuws reste le leader incontesté tant en version imprimée qu'en web, avec un peu plus de 2 millions de lecteurs.

Enfin, Metro, le quotidien gratuit disponible en français et en néerlandais revendique 3.309.700 lecteurs.