Nouvelle liaison en ferry entre Ostende et la Grande-Bretagne Auteur: Eric Steffens

mar. 10/10/2017 - 15:56 Eric Steffens A partir du 1er mars 2018, il y aura une nouvelle liaison en ferry entre Ostende et Ramsgate, en Grande-Bretagne. L’information a été révélée par la chaîne régionale de Flandre occidentale Focus-WTV et a été confirmée par le bourgmestre d’Ostende Johan Vande Lanotte (SP.A).

Ostende est riche d’une longue histoire en matière de liaisons maritimes. Il y avait déjà une liaison directe avec les îles britanniques au milieu du dix-neuvième siècle, mais cela a pris fin en 2013 lorsque le dernier propriétaire du navire Trans-Europe Ferries a fait faillite. On a alors tenté de rétablir la ligne, mais avec les liaisons depuis Calais et Dunkerque, il n'était facile de rentabiliser ce servicce.

Après un an et demi de négociations, l’entreprise britannique Seabourne Freigt serait prête à franchir le pas. Il s’agirait d’une liaison avec trois navires qui assureraient au total six traversées par jour. Dans un premier temps, il s’agirait uniquement d’un service de ferry pour poids lourds mais un scénario existe d’assurer aussi une liaison pour passagers d’ici l’été 2019.

D’après la ville d’Ostende, cette nouvelle liaison pourrait créer 60 emplois. "Nous avons des contacts depuis près d’un an et demi avec cette entreprise et à présent un accord a aussi été conclu y compris sur le volet financier. Ainsi l’armateur sera responsable de la sécurité du terminal", a déclaré Johan Vande Lanotte, qui veut que la rive gauche du port reste libre pour les rouliers (Ro-Ro) et la rive droite pour le secteur offshore. Un investissement supplémentaire de 10 millions d'euros y serait réalisé.

Une dizaine de policiers supplémentaires seront engagés et la société de ferries devra s'occuper de la sécurité à son terminal.

Des discussions ont eu avec le cabinet du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) au sujet d'un accord de coopération avec la police maritime, mais aussi avec la police fédérale et la police ferroviaire.
Avant la faillite de Trans-Europe-Ferries, Ostende était une plaque tournante pour les migrants de transit.

Ceux-ci ont presque tous disparus après 2013, mais le problème pourrait ressurgir à nouveau. Ostende est donc sur ses gardes. Au cours des prochaines semaines, tout sera finalisé et la rédaction des contrats pourra commencer.