Grève spontanée à l’assemblage final chez Volvo Cars Auteur: A.Fr.

Belga
lun. 11/09/2017 - 11:17 A.Fr. L’assemblage final est actuellement à l’arrêt à l’usine Volvo Cars de Gand (Flandre orientale). Un groupe de travailleurs a en effet interrompu le travail ce lundi matin, paralysant ainsi toute la chaîne de finition à laquelle participent environ 700 personnes. Les raisons de cette grève spontanée ne sont pas encore tout à fait claires, ni l’ampleur du soutien aux grévistes.

L’origine de la grogne serait néanmoins un problème de correspondance. Volvo Cars Gand n’assemblera bientôt plus le modèle SUV XC60, qui sera transféré vers la Suède, mais sera chargé d’assembler le nouveau modèle XC40. Ce changement devrait engendrer une réduction temporaire de la production.

Mais le changement aura aussi des conséquences pour la chaîne d’assemblage. Parmi les 1.000 travailleurs temporaires, quelque 250 devront se chercher un nouvel emploi. La chaîne de montage étant réorganisée, certains travailleurs devront passer à une autre chaîne ou une autre zone.

Perte de routine

Belga

La réorganisation du travail engendre non seulement des incertitudes, mais nécessite aussi une nouvelle formation. Ce qui cause des retards, qui doivent être rattrapés. Pour certains travailleurs, la pression de travail est ainsi temporairement accrue.

L’action de grève n‘avait pas été annoncée. L’équipe du matin aurait dû débuter vers 7h, mais la chaîne d’assemblage final est actuellement à l’arrêt. La direction a rencontré une délégation des travailleurs mécontents.

Le nombre exact de travailleurs en grève et leurs revendications précises ne sont pas connus. Quelque 700 personnes travaillent à l’assemblage final à Volvo Cars à Gand, sur un total de 5.000 personnes employées dans l’usine gantoise.