Les travailleurs belges libérés de leurs obligations fiscales Auteur: A.Fr. (avec Belga)

Belga
jeu. 27/07/2017 - 13:08 A.Fr. (avec Belga) C’est ce jeudi que les Belges fêtent Tax Liberation Day, le jour symbolique de leur libération fiscale et sociale pour cette année, indique l’Institut Molinari dans une étude basée notamment sur les données de l’OCDE et les statistiques nationales. Théoriquement, les salariés ont maintenant fini de payer leurs impôts à l’Etat et peuvent utiliser leurs revenus comme bon leur semble. Parmi les plus taxés d’Europe, les travailleurs belges arrivent avant-derniers, deux jours avant leurs voisins français.

En comparaison, les travailleurs chypriotes (27 mars), maltais (19 avril) ou irlandais (26 avril) sont libérés de leurs obligations fiscales depuis quelques mois déjà. Les Autrichiens (18 juillet), les Belges (27 juillet) et les Français (29 juillet) sont les travailleurs les plus taxés d'Europe.

"Les Belges sont, après les Français, les employés plus chers à embaucher dans l'Union européenne, alors que pour leur revenu net, ils sont en 10ème position. Le 'taux d'imposition réel' (TVA comprise) d'un salarié belge est maintenant de 56,7%, alors que la moyenne européenne est de 44,8%", souligne l'Institut Molinari.

"Il est encourageant d'entendre le ministre Kris Peeters confirmer de nouvelles baisses d'impôts et charges qui pourraient augmenter le net des employés et diminuer le coût pour les employeurs en 2018. Mais à ce stade, on ne constate pas de changement. Les Belges continuent de travailler cinq semaines de plus que les Suédois pour payer leurs impôts", a déclaré James Rogers, co-auteur de l'étude.

Selon l'Institut Molinari, les employeurs belges doivent payer 231 euros à leur employé pour qu'il dispose d'un pouvoir d'achat de 100 euros.

L'Institut économique Molinari (Paris-Bruxelles) est un organisme de recherche et d'éducation indépendant. Il vise à stimuler l'approche économique dans l'analyse des politiques publiques, en proposant des solutions alternatives et innovantes favorables à la prospérité de l'ensemble des individus composant la société.